Jeff Mistral : Mort imminente

Une série au sein de laquelle Jeff Mistral doit résoudre des énigmes parfois étonnantes, avec une pincée de surnaturel. Un album pour les amoureux des années 50/60 et des vieilles voitures, qui sont parfois les héroïnes de courses-poursuites effrénées !

Présentation de l’album « Mort imminente », première aventure de Jeff Mistral aux éditions Klev :

Amateurs de bandes dessinées vintage, de voitures anciennes et d’enquêtes policières se passant dans les années 50/60, vous allez adorer les aventures de la série Jeff Mistral ! 

Voici le pitch de ce premier tome :

Mai 1955. Aristide Klein, représentant de commerce pour les cirages Baratte, sillonne les routes alsaciennes à la recherche de nouveaux clients… Soudain, un cerf traverse la route et l’Aronde d’Aristide fait un vol plané sur le bas-côté. Le conducteur est éjecté de son véhicule et s’évanouit. Heureusement, une bonne sœur, qui le suivait au volant de sa 2 CV, s’en aperçoit et prévient les secours rapidement.
Mais le choc a été rude et Aristide Klein se sent partir. Il vit une décorporation, ou EMI (Expérience de Mort Imminente). Il aperçoit un long tunnel dans une clarté sereine, sent un bien-être l’envahir et voit plusieurs membres de sa famille qui se disent prêts à l’accueillir. Mais les secours arrivent et les infirmiers, sur place, tentent un massage cardiaque. Aristide, incrédule, assiste à la scène qui se passe sous lui… Les secours le ramènent à la vie et Aristide voit s’éloigner ses parents et ancêtres, le tunnel et le bien-être… Il revient de son court voyage dans l’au-delà !

Septembre 1962. Musée des Arts Décoratifs de Paris. Gaston Couderc, directeur du musée, discute avec le détective Jeff Mistral, car le diamant Lucie, l’un des plus beaux au monde, vient d’être volé alors qu’une exposition dont il était la pièce maîtresse devait ouvrir le soir même. Si une porte a été fracturée, le coffre-fort a été ouvert sans effraction et le système d’alarme débranché sans aucun dégât. Le Directeur ne comprend pas comment le vol a pu avoir lieu… Une discussion avec Arsène Longemer, le directeur de la sécurité, ne donne pas plus d’informations et se termine en eau de boudin avec le susceptible responsable des lieux.

  

Que va-t-il se passer ensuite ? Jeff Mistral va faire la connaissance de Julie, une mystérieuse jeune femme qui indique au détective que le voleur du diamant n’est autre qu’Aristide Klein, son compagnon, qui aurait pu commettre ce vol en se servant de facultés héritées de son accident de voiture, sept ans auparavant. Mais dit-elle réellement toute la vérité ? Peut-être pas…

Qui a raison ? Qui a tort ? Qui ment et qui dit la vérité ? Qui a volé le diamant ? Vous en saurez plus en lisant l’album « Mort imminente« , premier tome des aventures de Jeff Mistral dont une partie se situe dans la mythique usine Renault de l’île Seguin (on l’aperçoit sur la couverture), proche de Boulogne-BiIlancourt.

Les souscripteurs à la cagnotte Ulule (disponible jusqu’au 8 juillet 2024) recevront l’album avant Noël 2024. Pour les autres, la date officielle de disponibilité en librairie est le 15 janvier 2025.

Les 5 premières planches…

Pour vous faire patienter, voici les 5 premières planches de l’album (cliquez sur chaque planche pour en obtenir une version agrandie) :

   

……… Et la suite dans l’album ! 🙂 

Si vous êtes amateur(trice) de BD franco-belge, vous aurez peut-être noté le petit hommage aux séries imaginées par Maurice Tillieux (Gil Jourdan, Félix, Marc Jaguar…) dont les auteurs ont toujours été très friands.

Vous pouvez également lire ce début d’album en le feuilletant, comme si vous le regardiez, page après page, ici (utilisez la loupe ou la barre de fonctions en-dessous du livre pour l’agrandir) :

  

Voici une petite vidéo de présentation de la série :

  

L’album sera également accompagné d’un cahier « making of » de 28 pages, avec de nombreux crayonnés, dessins, et un chapitre didactique sur l’histoire (passionnante) de l’île Seguin.

Vous trouverez ci-dessous une présentation rapide des personnages de l’album :

  

Fiche technique de l’album :

  • Nombre de pages  : 64 pages (44 pages pour l’histoire + cahier « making-of »). 
  • Format : 24×32 cm (légèrement plus grand qu’un album de BD classique).
  • Couverture rigide cartonnée avec reliure rembordée.
  • Papier : Couché Mat – Blanc 140 g/m2.
  • Date de publication : 16 janvier 2025.
  • Éditeur : Klev.

  

  

Les auteurs

Par ordre chronologique d’apparition dans la trame de création de l’album, voici également une présentation des 3 auteurs qui portent le projet Jeff Mistral :

Olivier Andrieu (scénario)

Olivier Andrieu scénarise notamment les séries Iznogoud (dessin : Elric, éditions Imav), Voogle (Grégory Lange, éditions Vaillant) ainsi que Tatêth (avec Davide Percoco), Mila (Grégory Lange), Docteur Foulamor (Gloum), Les Graffeurs (Brandy), Les Influenceurs (Davide Percoco) et Grifil (Régis Grébent) dans le magazine Pif Gadget. Il est également scénariste de la série Sexymol (avec Baba et B. Citrugni), qui a fait l’objet d’une campagne Ulule en 2023. Basé en Alsace, spécialiste de René Goscinny – auteur sur lequel il a écrit plusieurs ouvrages – et admirateur de Raoul Cauvin, il consacre aujourd’hui sa vie professionnelle à l’écriture de scénarios BD après de nombreuses années passées en tant que consultant Internet. 

  

  Alain Julié (dessin)

Après une brève participation au journal SPIROU en 1991 pour la réalisation d’illustrations de rubriques, Alain Julié devient assistant, à partir de 1995, de Serge Carrère et collabore donc à sa série  Léo Loden chez Soleil Productions, sur la confection principalement des décors de plusieurs albums.  Dans la foulée, il dessine un volume humoristique sur le thème des chiens, dans la collection « mini-guide » chez Vents d’Ouest, avec Jean-Paul Tibéri au scenario. Le pied étant mis à l’étrier, il fait la connaissance de Dominique Latil par le biais de Christophe Arleston. De cette rencontre naîtra 3 albums de la série Les manuscrits de sang, polar fantastique chez Soleil Productions de 2000 à 2004. L’année suivante, contact est pris avec Bamboo Éditions. Avec son complice scénariste Jean-Luc Garrera, il œuvreront sur la série à gags Les Vélomaniacs qui comptera 13 albums. Il participe également à des magazines BD tels que Lanfeust Mag, Pif gadget et SuperPif. À l’automne 2023 sort son dernier album intitulé Ramdam à Taxi Paname, une aventure d’Urbain Pujol avec à nouveau JP Tibéri comme scénariste. 

Claire Dumas (couleurs)

Passionnée de peintures et de couleur, après une première vie dans le domaine médical, Claire Dumas opère un virage à 180° pour devenir en 2006 coloriste de bandes dessinées en accompagnant tout d’abord, son mari, le dessinateur et scénariste Jérôme EHO sur les séries Les trois filous, Docteur Dog et Les petits citoyens, ainsi qu’au sein du collectif Armada Studio pour les Editions Jungle et Panini. Depuis 2011 elle collabore avec Alain Paillou, Jérôme Phalippou, Bruno Marivain, Nicolas Stérin, Nathaniel Legendre, Jérôme Felix, Fred Leterreux, Carlos Valdeira ainsi qu’avec Elisabetta Barletta tant dans le registre de la BD réaliste qu’humoristique : Singleton, Le Pélican vert. Elle a également travaillé avec Alain Julié, pour lequel elle réalise les couleurs en 2023 de l’Album Ramdam à Taxis Paname, les aventures d’Urbain Pujol aux éditions Idées plus. Cette chouette collaboration les a tous deux incités à remettre le couvert avec les aventures de Jeff Mistral !